Conférence Albert CAMPILLO - Association Canétoise des Pieds-Noirs et leurs Amis (ACAPNA)

Aller au contenu

Menu principal :

Conférence Albert CAMPILLO

Nos dernières activités


CONFERENCE DE M. Albert CAMPILLO

Sous l’égide de l’ACAPNA, le 11 janvier 2019, Monsieur Albert CAMPILLO a présenté à notre public, assez nombreux à la Salle de l’Ecoute de CANET, sa conférence sur le thème « La pêche en Algérie Française »  avec la présence remarquée et appréciée de Madame et Monsieur NEGRE de l’Amicale des pieds-noirs de SAINT-CYPRIEN.                                 
Notre conférencier, natif de BENI-SAF est titulaire d’un Doctorat d’État, portant sur la crevette rose « Palaemon Serratus » (exploitation, biologie, élevage, épidémiologie). Il est l’auteur et exploitant d’une synthèse sur les pêcheries françaises de Méditerranée, destinée aux gestionnaires de la CEE et du Ministère des Pêches.                                                                                                               Il a rédigé diverses publications sur la biologie des crustacés commerciaux : crevette rouge, langouste, homard).
Il a travaillé successivement en Algérie, Bretagne, Corse et Sète. Campagne en mer en Manche, Atlantique et Méditerranée
Deux campagnes de 70 jours chacune en 1982 et 1983 à bord de la ”Thalassa” pour analyse des stocks halieutiques des côtes algériennes.

Très documenté il nous aussi rappelé que l’Algérie dispose d’une façade méditerranéenne longue
de 1100 km, sans tenir compte de la dentelure du rivage. A notre époque il n’y avait que 5000 inscrits maritimes. Près de la moitié 2500, sont concentrés dans quelques ports d’Oranie. Plus on va vers l’Est, plus les pêcheurs deviennes rares : 1600 pour l’Algérois, 1050 pour le Constantinois avec ses deux villes rivales qu’étaient Philippeville et Bône.
Sans oublier LA-CALLE (issue du Bastion de France depuis le 16esiècle) avec son extraordinaire corail si réputé.
Nos marins avaient une originalité incontestable : ils formaient un groupe à part qui s’est adjoint au reste de la population sans s’y mélanger. Ils étaient venus spontanément s’installer sur les côtes algériennes, depuis des lustres, et ils ont constitué des communautés homogènes, rudes, illettrées qui ont longtemps résisté à la francisation générale du pays.

La colonisation maritime a été complètement indépendante de la colonisation agricole. Elle est l’œuvre d’Italiens et d’Espagnols, venus en majorité de la baie de Naples, de Sicile, et de la province d’Alicante. Quelques bretons sont venus en Algérie mais ils n’ont pas pu s’y adapter.

Les thèmes abordés par Monsieur CAMPILLO Albert ont été les suivants :
-Géomorphologie des côtes algériennes ;                                                                                      -Hydrologie-courantologie : importance des masses d’eau irriguant ces côtes ;                                          -Métiers pratiqués par nos pêcheurs et leur évolution ;                                                                          -Données sur les espèces capturées et tonnages débarqués.
Tout cela a été brillamment présenté de manières synthétisées et a capté l’intérêt de notre public qui a été surpris d’apprendre que les célèbres anchois de Collioure avaient aussi l’accent pied-noir d’Oran.

Le port de BENI-SAF a été l’un des joyaux de la pêche en Algérie et malheureusement déclinant depuis 1962…
Un superbe poème a été présenté en épilogue et si l’auteur nous le permet nous vous le communiquerons via notre site internet.
Un pot offert par l’ACAPNA à clôturé ce bel après-midi.
Nous  vous donnons rendez-vous pour la conférence de Maître HALIMI, le 1 février 2020, à 16 heures, sur le thème : « Les Mythes fondateurs de l’antisémitisme ».

 
ASSOCIATION CANETOISE DES PIEDS-NOIRS ET LEURS AMIS
Retourner au contenu | Retourner au menu